Blogue

COVID-19 : Adapter son environnement de travail à cette nouvelle réalité.

Les environnements de travail subiront dans les prochains mois une révolution. Retrouver une vitalité économique et une certaine productivité, sans compromettre la santé de l’humain.  Tel sera l’enjeu nº1 pour la majorité des entreprises.

L’environnement de travail tel qu’on le connaissait il y a tout juste quelques semaines, ne sera plus le même.

 

L’humain, au cœur de cette nouvelle réalité : Considérer la condition psychologique & émotionnelle de ses employés

L’inconnu, la crainte de mettre sa santé en péril, l’insécurité financière… chaque employé vivra cette situation à sa façon. Le travail de gestionnaire fera appel plus que jamais à la capacité de gestion psychologique. Analyser le niveau de stress des ressources en lien avec ce contexte historique, prendre de nouvelles mesures en accord avec les valeurs et la culture organisationnelle… tout autant de paramètres à prendre en considération, mais surtout, voir en ces changements une opportunité de revoir des stratégies de gestion, en plaçant ultimement le facteur humain au centre de ces changements.

La reprise sera progressive, et le travail prendra des formes différentes, selon la réalité de chacun : télétravail, travail partagé, horaires flexibles…

 

Miser sur un environnement sécuritaire

On ne peut prédire ces prochains mois, cependant, nous pouvons nous y préparer, en préservant la santé et la sécurité de nos employés, et donc celle de notre entreprise.

Les employés auront besoin de se sentir en sécurité. Leur seule préoccupation devra être d’effectuer leurs tâches le plus normalement possible, sans avoir la peur constante d’être infecté.

Pour se faire, l’employeur devra démontrer qu’il aura pris les moyens nécessaires afin de rendre l’espace de travail sécuritaire.

La première étape sera de définir les grandes étapes importantes à l’application d’un protocole sécuritaire et  rigoureux.

Afin de respecter les nouvelles normes en matière de santé et sécurité au travail, c’est l’ensemble de l’organisation de l’espace qui devra être analysée, réfléchie, et bien souvent repensée.

 

Délimiter les espaces de travail afin de respecter la distanciation sociale

C’est à contre-courant des dernières tendances en matière d’aménagement de bureau, que la situation de la COVID-19 nous emmène dorénavant. En effet, les aires-ouvertes et les grands îlots de travail bénéfiques à la collaboration hier, sont aujourd’hui propices à la propagation du virus.

La situation actuelle est incertaine et personne ne peut prédire ce qu’elle sera demain. Réaménager un bureau d’A à Z, du jour au lendemain est impossible. Cependant, il est tout à fait possible d’investir dans des solutions temporaires moindrement coûteuses :

  • Adapter la hauteur des panneaux existants
  • Disposer des écrans en plexiglas ou laminé entre chaque station de travail, et aux abords des corridors
  • Réorienter les postes lorsque possible, afin d’éviter les faces à faces
  • Ajouter des diviseurs d’espaces amovibles afin de créer des zones protégées
  • Fournir des espaces de rangement personnels afin de libérer les surfaces et faciliter le nettoyage

Cette liste est bien évidemment non exhaustive, et une foule d’autres solutions sont disponibles.

Ces mesures seront-elles temporaires? Les entreprises évalueront-elles l’option d’un autre type de travail pour plusieurs mois encore?

 

Le télétravail, un mode d’organisation qui ne s’improvise pas

Le confinement et les normes de distanciations auront contraint bon nombre de compagnies à changer radicalement et très rapidement leur mode d’organisation, et le télétravail en fait partie.

Une opportunité bénéfique sur bien des sphères, le télétravail est en général bien accueilli de la part des employés, qui profitent pour la plupart de la qualité de vie et de la conciliation travail-famille que ce mode apporte.

En revanche, qui dit bien-être dit également ergonomie, et cela ne dispense en aucun cas l’employeur de s’assurer que son employé peut exercer ses fonctions dans un cadre optimal, afin de s’écarter d’éventuels problèmes de santé et donc in fine, respecter les normes en matière de santé et sécurité au travail.

Au début improvisé, le télétravail prendra certainement plus d’ampleur et devra répondre aux besoins en matière d’ergonomie.

Plusieurs outils abordables et des ensembles de télétravail sont proposés par nos manufacturiers, afin d’équiper simplement tout bureau à domicile.

Un bureau idéal, devrait tout d’abord être un espace où l’employé pourra exercer ses fonctions à l’abri de toute distraction, autant que possible.

À ceci, devraient s’ajouter au minimum un fauteuil de bureau ergonomique, et éventuellement la possibilité d’alterner la position assis / debout.

 

 

Ultimement, le bureau résidentiel devra être avant tout un endroit répondant aux besoins primaires d’ergonomie, mais aussi un espace au design soigné. Il sera plus stimulant de travailler dans un environnement agréable et bien décoré. De plus, d’après une étude menée par Human Spaces, les employés qui travaillent dans des environnements dotés d’éléments naturels comme des plantes et de l’éclairage naturel notent une hausse de 15% de leur sentiment de bien-être, sont plus productifs de 6% et sont plus créatifs de 15%. Alors, pourquoi s’en priver?

Quoi qu’il en soit, cette situation historique que nous vivons remet certainement en cause nos façons de penser, nos modes de travail et d’organisation. C’est en fait exactement le moment de repenser à nos manières de fonctionner et d’y voir en somme, une réelle opportunité d’affaire. C’est aussi le temps d’innover et de revoir le mot travail au sens large du terme. Le futur du travail, c’est avant tout un futur plus sain pour l’humain.

Poster un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de