Blogue

Comment favoriser l’ergonomie d’un poste de travail

Des chiffres inquiétants

  • Les gens passant la majeure partie de leur journée en position assise, courent 54% plus de risques de mourir d’une crise cardiaque
  • La sédentarité quant à elle, peut accroître de 66% le risque de cancer
  • Les troubles musculo squelettiques sont la cause d’invalidité la plus fréquente chez les travailleurs de moins de 40 ans
  • Les travailleurs peuvent passer plus de 38 minutes par heure assis de travers

L’ergonomie n’est pas une tendance.  Bien qu’elle soit un concept très populaire en milieu de travail, les chiffres sont effrayants et difficiles à ignorer. En misant sur l’ergonomie d’un poste de travail, les organisations améliorent le bien-être de leur personnel, et réduisent de manière exponentielle les coûts relatifs à l’absentéisme, ainsi qu’à la non performance.

Un éventail d’options permet d’améliorer et de tendre vers un environnement de travail ergonomiquement optimal.

Bien que souvent, l’aspect budgétaire d’un projet soit crucial dans le choix du mobilier, nous espérons avec de simples pistes d’amélioration, stimuler votre réflexion sur l’environnement de travail que vous offrez à vos ressources, et ainsi, repenser à la conception et l’aménagement de vos espaces, en ayant toujours à l’esprit les critères ergonomiques, afin de profiter pleinement de ce que vos employés ont à vous offrir.

L’ergonomie d’un poste de travail idéal

À tort, nous pensons que les solutions ergonomiques sont dispendieuses. Or, l’ergonomie d’un poste de travail, réside principalement dans l’adoption d’une position du corps neutre, grâce à du mobilier adapté et choisi avec soin, mais aussi grâce à ces quelques solutions à la portée de tous :

 

 

 

  1. Positionnez votre moniteur de façon à ce que vos yeux soient au même niveau que le haut de l’écran. De plus, la distance entre vos yeux et l’écran, doit se situer à un minimum d’un bras de distance.
  2. Gardez vos poignets droits, en gardant vos avant-bras soutenus.
  3. Votre souris doit se trouver proche de vous. Rapprochez-là de votre corps si elle est trop éloignée.
  4. Si vous possédez une station de travail ajustable, la hauteur de votre moniteur devra être réajustée en conséquence pour que vos yeux se situent toujours au même niveau que celui-ci.
  5. L’angle de vos coudes, de vos hanches et de de vos genoux doit être de 90 degrés. Si votre table est trop haute, il existe des supports à clavier que vous pourriez utiliser pour pallier à ce problème.
  6. Votre dos doit être droit, et accoté au support lombaire
  7. Quant à vos pieds, ceux-ci doivent se positionner à plat contre le sol. Ne croisez pas vos jambes : en effet, d’une part, la plupart des personnes croiseront toujours le même côté, et cette posture antalgique a un effet extrêmement néfaste sur la circulation sanguine.
  8. S’il vous est impossible de rejoindre le sol avec vos pieds, utilisez un repose-pieds.

Au-delà des troubles musculo-squelettiques

Bien sûr, un environnement de travail ergonomique, ne se résume pas à ces quelques solutions.

Vous pouvez également prévenir les maux de têtes, en utilisant la règle du 20-20-20 :

Beaucoup d’entre nous passent une bonne partie de notre temps devant un écran : ordinateurs, cellulaires intelligents, jeux vidéo, télévision… Ceci peut causer beaucoup de tension dans les yeux, ainsi que de la fatigue visuelle. Lorsque l’on utilise des écrans, il est donc important de reposer ses yeux.

Respectez la règle du 20-20-20. Toutes les 20 minutes, prenez une pause de 20 secondes et regardez quelque chose qui se trouve à une distance de 20 pieds.

La position assise, ou mourir à petit feu.

Rien que ça. L’augmentation de la sédentarité, est intimement liée au progrès : le travail assis s’est démocratisé, on passe une grande partie de notre temps assis dans les transports en commun ou en voiture.

Pour le professeur François Carré, cofondateur de l’Observatoire de la sédentarité, «la sédentarité croissante est liée à la mauvaise utilisation que l’on fait du progrès. (…) Plus le temps journalier passé en position assise est élevé et plus courte est l’espérance de vie. ».

Résultat, la sédentarité tue plus que le tabac et c’est prouvé : en plus d’accroître le risque de cancer de 66%, la sédentarité favorise le développement de facteurs de risque cardiovasculaire comme l’hypertension artérielle, le diabète, le cholestérol trop élevé, l’obésité, avec toutes les complications que cela implique…

Alors si votre travail vous le permet, levez-vous. Il existe des tables ajustables, qui vous permettent au gré de vos envies, d’adopter la station debout. Si la configuration de votre espace de travail, ou votre budget, ne vous permettent pas d’investir dans une station de travail ajustable, il existe des solutions telles que l’accessoire ergonomique Quickstand de Humanscale, qui permet d’adopter la station assis/debout, sans nécessairement changer son bureau.

Voici également, quelques solutions ultimes qui ne vous coûteront pas un sou : levez-vous pour prendre un appel, et profitez-en pour marcher. Vous avez une question à poser à votre collègue ? Allez le rencontrer en personne. Ne lui envoyez pas un énième courriel. Votre santé vous le rendra.

Bien sûr, ces quelques conseils ne sont qu’une infime partie des solutions qui s’offrent à vous. Il est évidemment préférable d’acquérir dès le début de votre projet du mobilier adapté qui évitera bien des soucis. Chez Groupe Focus, notre équipe d’expérience sera en mesure d’effectuer une analyse approfondie, et grâce à sa compréhension pointue du milieu de travail, saura vous orienter vers des options qui correspondront à vos attentes et à votre budget, sans compromettre votre santé et celle des personnes, qui chaque jour, se rendent au travail.

Poster un commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des