Blogue

10 conseils pour réduire son empreinte écologique d’entreprise

Les enjeux reliés au climat sont bien réels et plus que jamais d’actualité. En entreprise, il n’est pas toujours évident de réduire notre empreinte écologique et si tendre vers le zéro-déchet peut être un vrai défi, il est essentiel en tant qu’organisation, d’adopter de nouveaux comportements en matière d’écologie.

Voici donc une liste non-exhaustive de petits changements à la portée de tous dans le cadre d’un environnement de travail :

Limiter les émanations de gaz à effet de serre

  1. Le télétravail – En tant que gestionnaire, avez-vous déjà évalué la pertinence de la présence de votre employé à temps plein sur son lieu de travail ? Ses tâches pourraient-elles être effectuées depuis son domicile quelques jours par semaine? Doit-il absolument se rendre à son meeting à l’autre bout de la ville ou bien peut-il utiliser un logiciel de vidéo conférence et ainsi limiter les nombreux déplacements quotidiens sur les routes?
  2. Encourager l’utilisation des transports en commun ou le covoiturage – Il n’est pas toujours possible pour tout le monde de se rendre au travail à pied ou en vélo. Parfois les aléas ne nous laissent pas la chance d’avoir un pouvoir décisionnel sur notre moyen de transport quotidien, mais il est important d’y réfléchir et d’évaluer quels sont les choix qui s’offrent à nous. Selon l’emploi occupé, le télétravail n’est malheureusement pas une option envisageable. Cependant, vous pourriez probablement encourager vos employés à covoiturer.
  3. Une flotte de véhicules écoresponsables – Toutes les compagnies ne peuvent se permettre l’achat de véhicules électriques. Si vous disposez d’une flotte de véhicules, pensez à investir dans des dispositifs permettant d’optimiser leur consommation d’essence et de limiter les vitesses excessives.
  4. Des places d’affaires stratégiques – Soyez près de vos clients. En plus de réduire vos GES, vous y gagnerez en temps de transport, et donc, en productivité. En affaires, on dit bien souvent que le temps, c’est de l’argent !

Sensibiliser ses employés à consommer de manière responsable

  1. Une gestion optimale des courriels – Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le courriel serait aussi polluant que le papier. Le stockage des données nécessite des serveurs, qui ont besoin d’énergie pour fonctionner. Il faut donc régulièrement faire le ménage de ses courriels, et ne conserver que les messages importants, dans la mesure du possible.
  2. Une politique zéro papier – Dans la même optique, si une politique zéro papier pourrait être envisagée, il est également possible de proposer une alternative basée sur un quota d’impressions quotidien que l’employé s’engagera à respecter. De ce fait, les impressions seront plus réfléchies pour se résumer au strict nécessaire.
  3. On bannit les plastiques à usage unique – Du côté de la cafétéria ou de la machine à café, on laisse les ustensiles et les gobelets en plastique de côté (qui mettent plus de 100 ans à se décomposer…) pour privilégier des solutions durables telles que des tasses qui seront une solution plus économique sur le long terme. On interdit également les bouteilles d’eau en plastique sur le lieu de travail et on propose à la place des points d’eau filtrée à divers endroits du bureau. On en profite pour encourager les employés à apporter des collations et des lunchs zéro déchet et à recycler, voir même composter ce qui peut l’être.
  4. Vers une consommation d’électricité raisonnable – Un geste simple et évident tel que faire le tour du bureau afin d’éteindre les lumières à la fin de la journée est malheureusement souvent oublié par les employés. N’hésitez pas à faire des rappels à cet effet, ou faire une « check list de fermeture du bureau » si nécessaire et même pourquoi pas, adopter un système de domotique vous permettant d’automatiser votre gestion électrique.

Du mobilier de bureau écoresponsable

  1. Donnez une seconde vie à du mobilier de bureau usagé – Chez Groupe Focus, nous disposons d’un large inventaire de mobilier de bureau usagé ou de liquidation haut de gamme. La plupart de nos produits sont d’une condition irréprochable et pourront vous accompagner encore pour de nombreuses années, et cela, pour une fraction du prix.

L’importance de s’entourer de fournisseurs ayant des valeurs communes

  1. Il est fondamental que les pratiques de gestion de vos fournisseurs soient en accord avec vos valeurs. En effet, l’adoption de valeurs axées sur l’environnement doivent se refléter par une certaine cohérence au niveau de la gestion, et le choix de vos fournisseurs en fait partie. On parle ici de privilégier des partenaires d’affaires (locaux, évidemment) ayant des intérêts communs et une responsabilité socio-environnementale semblable à la vôtre.

L’environnement est l’affaire de tous. Nous devons prendre conscience de l’impact de notre empreinte carbone et prendre des actions en conséquence afin de tendre graduellement vers des habitudes responsables. Il est donc important de sensibiliser et d’éduquer notre entourage en leur proposant des outils et des solutions réelles en matière d’éco-gestion et de consommation.

On ne peut devenir entreprise « zéro déchet » du jour au lendemain. C’est impossible. En revanche la somme des petits changements dans nos habitudes et celles de nos employés au quotidien et au niveau de nos opérations, sont des actions qui, au final, feront toute la différence dans les années à venir.

Poster un commentaire

avatar
  S’abonner  
Me notifier des